top of page

Cléôpatre, reine d'Egypte


Je suis Cléopâtre, née à Alexandrie pendant l'hiver de -69/-68. Je suis l'une des filles du roi d'Égypte Ptolémée XII Aulète et je fais partie de la dynastie hellénistique des Lagides qui gouverne l'Égypte depuis trois siècles.

Dès mon enfance, le royaume d'Égypte est en proie à des troubles : révoltes indigènes, perte de territoires et dégénérescence morale des souverains. En -58, ma sœur Bérénice IV renverse mon père et s'empare du trône. Mais c'est l'empire romain qui le remet sur le trône en -55, après une série de massacres, dont celui de ma propre sœur.

En -51, mon père décède et son testament me désigne, ainsi que mon frère Ptolémée XIII, comme ses successeurs. Nous sommes alors mariés, comme le veut la coutume, et nous régnons ensemble. Mais nos premières années de règne sont difficiles, marquées par des difficultés économiques et des conflits entre mon frère et moi.

En -48, le célèbre général romain César débarque en Égypte et c'est là que commence notre célèbre liaison. En -47, mon frère meurt noyé et je me marie avec un de mes autres frères, Ptolémée XIV. Mais c'est moi qui détiens réellement les rênes du pouvoir.

En -46, je passe deux ans à Rome avec César. Mais ma liaison avec lui n'est un secret pour personne et je passe pour une prostituée à Rome. En -44, César est assassiné et je décide de quitter Rome pour rétablir l'autorité de l'Égypte. Pour éliminer un rival, je fais assassiner Ptolémée XIV. La naissance de mon fils Césarion me permet de prendre seule le titre de reine.

En -41, j'entame une liaison de dix ans avec le général romain Marc Antoine, marié par ailleurs. Notre alliance permet à l'Égypte de récupérer le contrôle de Chypre et de villes de la côte syrienne. Entre -40 et -37, j'accouche de trois enfants du couple.

Mais à Rome, l'alliance entre Marc Antoine et moi est vue comme une menace contre Octave, le futur empereur. Des rumeurs courent sur nous et bientôt, Octave lève une armée contre nous. En août -30, il arrive à Alexandrie. Marc Antoine met fin à ses jours en apprenant la fausse nouvelle de mon suicide, et je me donne réellement la mort en me faisant mordre par des aspics contenus dans un panier de figues, croyant ainsi obtenir l'immortalité selon les traditions égyptiennes.

Je suis une femme cultivée, courageuse et intelligente, probablement la femme la plus célèbre de l'Antiquité. Mon histoire continue de fasciner et de captiver l'imagination des gens à travers les siècles.

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page